Avant d’améliorer ses dessins, apprendre des nouvelles techniques et être à la hauteur de ses modèles, une question se pose : comment commencer le dessin ?

Souvent, c’est en découvrant les réalisations d’autres artistes que cela crée l’envie chez soi de faire la même chose.

Qui n’a jamais vu un dessin, une BD, un portrait… en se disant “j’aimerais beaucoup pouvoir faire la même chose”.

Au début c’est juste une pensée, puis, peu à peu, elle fait son chemin jusqu’à devenir une véritable envie que l’on veut réaliser.

Puis vient les premiers essais, et là c’est la catastrophe : mon dessin est moche, je n’ai pas de talent, je suis nul, je n’y arriverai jamais !

Avec un peu de chance on réitère l’essai, qui n’est pas vraiment plus concluant, ou on fini par tout bonnement abandonner.

Mais alors, comment l’éviter ?

Voilà les quelques astuces qui te permettront de t’en sortir :

1. Ne vois pas trop grand

Quand on commence le dessin, c’est toujours en s’inspirant du travail d’un artiste qu’on adore. Du coup on choisi une de ses oeuvres et on cherche absolument à la recopier à l’identique.

Mauvaise idée

Cette personne a sûrement mis des années avant de pouvoir réaliser ses dessins avec une telle maîtrise, et l’utiliser comme modèle pour débuter n’est pas simple.

De plus, chaque personne à un style qui lui est propre. Tu ne t’en rendras compte que bien plus tard, mais toi aussi tu as ton style personnel. Tenter de recopier un style dans lequel on est pas à l’aise n’est pas une chose aisée, surtout lorsque l’on débute.

Enfin, une fois ton dessin fini, tu ne pourras que le comparer à ton modèle et trouver que des défauts sur le tien sans apprécier ta progression.

Alors bien sûr, quand on débute, il est plus simple de recopier. J’ai moi-même commencé comme ça et je continue à le faire quand je veux travailler certaines poses ou qu’un angle est difficile à réaliser seulement de tête.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :   Comment dessiner un portrait de face ? (partie 3)

Dans ce cas comment faire ?

Dans un premier temps, avant même de commencer, il ne faut pas être trop exigent avec soi-même.

Accepte le fait que le modèle que tu utilises a été réalisé par quelqu’un qui n’a pas le même niveau que toi, et que ce n’est pas grave de ne pas être à la hauteur de tes attentes.

Une fois ton oeuvre créée, sois moins dur avec toi-même et apprends à célébrer tes victoires :

  • j’ai enfin réussi à faire des yeux expressifs 
  • mes proportions sont bonnes
  • mes traits sont moins brouillons

2. Vas-y pas à pas.

Carnet de dessin
© Jessy Boutaud

Utilisons un exemple : tu veux dessiner un portrait mais le rendu n’est pas là !

Commence par apprendre chaque élément séparément : fais plusieurs dessins de nez, une fois que tu les maitrises, passes à la bouche et ainsi de suite.

Tu verras que lorsque tu referas un visage complet ce sera beaucoup plus facile.

3. Avoir les bons outils

Souvent, quand on commence une nouvelle activité, on veut s’équiper avec tout ce qui existe de meilleur.

Grave erreur ! 

Comme j’aime à dire : “l’outil ne fait pas l’artiste !”

Ce n’est pas en achetant les meilleurs crayons, la trousse la plus chère, et le papier le plus original, que tu vas te mettre, comme par magie, à dessiner comme un dieu !

Les meilleurs outils pour commencer sont : un crayon HB (oui le même que tu avais à l’école), et une feuille A4 (celle qui est dans ton imprimante).

Bien entendu, si tu préfères utiliser un feutre et un carnet ça marche aussi, mais l’idée et de ne pas se donner de fausses excuses en se disant que l’on attend d’avoir le matériel du parfait petit dessinateur pour commencer.

4. Entraîne-toi

C’est comme pour tout, il n’y a pas de secret, le meilleur moyen de progresser c’est l’entrainement.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :   La meilleure astuce pour progresser en dessin

Le mieux est de toujours avoir un carnet avec soi et dès que tu as 2 minutes tu dessines ce qu’il y a devant toi.

En plus, quand tu auras le moral au plus bas car tu trouves (encore une fois) ton dessin “moche”, tu pourras regarder les premières pages de ce carnet et ta progression te sautera aux yeux.

Car quoi de mieux que de faire un peu de bien à son égo, surtout quand il s’agit de sa propre évolution.

Conclusion

Ne sois pas trop dur avec toi et accepte que l’on n’est pas bon du premier coup. Personne n’est né en sachant dessiner.

Vas-y pas à pas, dessines les éléments de ton dessin final chacun de leurs côtés. Une fois que tu les maîtrises, assemble-les.

Pas besoin d’un équipement de malade, tu as déjà tout ce qu’il te faut chez toi.

Enfin entraines-toi le plus souvent possible, c’est comme ça que tu progresseras le plus vite.

Si tu as aimé, ou pas, cet article, si tu as une question ou un message, laisses un commentaire juste en dessous, ça me fera très plaisir de te connaître.

_________________________________________________________________________

Tu trouveras tous les articles sur les bases du dessin ici

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *