Il y a un élément qui est toujours très compliqué à aborder, surtout quand on débute une pratique et que l’on est débutant : le choix du matériel.

Quoi acheter, en quelle quantité, à quel prix… ?

Il y a deux écoles :

  • Ceux qui achètent la panoplie complète et parfaite avec le plus grandes marques (surtout les plus chères).
  • Ceux qui dessinent avec les outils qui ont chez eux (ça peut être un stylo bille).

Personnellement, j’aurais tendance à faire partie de la deuxième catégorie, mais promis je me soigne ;).

Bref, pour éviter que tu vives ce grand questionnement et ces achats onéreux inutiles, voilà la liste complète du matériel nécessaire à la création de Carnet de voyage. Je te donne également la liste de produits à petits prix et pourtant de qualité.

Enfin, sache que tout le matériel cité, je l’ai personnellement testé et que je ne suis payé par aucunes marques.

Le carnet

Les feutres

Les noirs

Alors, là aussi je me suis pas mal cassée la tête pour trouver mon bonheur.

Jeune étudiante, on m’a demandé d’acheter les feutres les plus connus, et aussi les plus chers : ……

Autant te dire que j’ai cassé la tirelire cette année là.

Les couleurs

Les stylos plumes

Le gros problème des stylos plume à cartouche, c’est le choix très limité en couleurs d’encre. À part le bleu et le noir c’est pas dingue. Il existe quand même quelques marques qui font des couleurs sympas, mais c’est très cher.

Le moyen le plus simple pour palier à ce soucis, c’est d’acheter un convertisseur pour stylo plume. Ça te permet de remplir celui-ci directement en plongeant la plume dans l’encre et en replissant une cartouche grâce à un piston.

Alors, c’est pas donné, du coup je vais quand même te mettre le lien des cartouches d’encre (le temps que tu puisses investir).

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :   Inktober #30 : Secousse

Plume classique

Plume calligraphie

Pour les plus petits budgets, tu peux travailler avec une plume simple (tu sais, celle qui se fixe sur un manche en bois et que tu trempes directement dans l’encre). C’est moins cher et tu as quand même la liberté d’utiliser plein d’encres originales.

Les encres liquides

L’aquarelle

Alors là, il y a plusieurs écoles : ceux qui veulent la maxi palette avec toutes les couleurs possibles et imaginables, et ceux qui veulent la mini palette pour la transporter plus facilement.

J’ai commencé dans la première catégorie, vu que je dessinais seulement chez moi, c’était parfait. Puis j’ai commencé à voyager, et là il a fallu alléger.

Du coup, je vais te proposer les deux formats : 

Le reste

Les stylos originaux

Histoire d’avoir plus de choix dans les encres utilisées, c’est pas indispensable mais ça peut être fun.

La règle

Indispensable pour préparer tes mises en pages et écrire droit.

Personnellement, je préfère le réglet, il prend moins de place et sa souplesse le rend plus agréable à travailler.

Petit conseil : prends un réglet de la largeur de ton carnet ouvert (les deux pages comprises). Comme ça, quand tu dois faire une mise en page sur une page double, tu traces qu’un seul trait d’un coup.

Le compas / le pochoir

Et oui, tu vas pourvoir ré-utiliser le compas de tes années collège !!!

Très pratique, il te permet d’avoir toujours des ronds régulier (car il faut ce l’avouer, c’est super dur de le faire à mains levée).

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :   Studio Vlog #4 // Première étape de ma nouvelle vie

Tu peux également utiliser un pochoir, mais c’est moins adaptable.

Le critérium

C’est ce que j’utilise plutôt qu’une mine graphite car il est beaucoup plus précis et permet de tracer des traits parfaits. 
Par contre, attention à ne pas trop appuyer pour pouvoir gommer facilement.

Les pinces

Très utiles pour maintenir les pages de ton carnet ouvertes.

Les petits accessoires

Et ne pas oublier, un tube de colle pour ajouter ses tickets de bus, musée… un cutter ou des ciseaux, une gomme un taille crayon et une trousse pour ranger tout ça.

Juste pour rappel, ce n’est pas parce que tu n’as pas tout le matériel que c’est une excuse pour ne pas te lancer.

Même si tu n’as qu’un dixième de cette liste, tu peux toujours commencer sur une feuille volante que tu colleras plus tard dans ton carnet.

Maintenant tu es fin prêt pour te lancer dans le carnet de voyage.

PS : pour info, les liens de cet article sont affiliés. Cela veut dire que si tu les utilises et que tu achètes le produit, je gagnerai quelques centimes. Ça ne change rien pour toi, mais pour moi si 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Tu es libre de recevoir gratuitement le GUIDE ULTIME de la création d'un carnet de voyage !