Il y a tout juste un an, j’ai décidé de me lancer le plus grand défi de ma vie : mettre en pratique la meilleure astuce qu’il soit pour progresser en dessin.

Qu’est ce qui m’avait amené à en arriver là ?

Comme tu le sais, j’ai toujours dessiné, j’ai même décidé d’apporter cette créativité à ma vie d’adulte en devenant graphiste.

C’est justement là que s’est produit l’opposé de ce que je voulais : à devoir produire toujours plus d’illustrations pendant mes années d’études, en plus sous la contrainte de sujets qui ne m’intéressaient pas du tout, j’ai tout bonnement été dégoûtée.

À la fin de ma formation, je n’ai pas retouché à un crayon, j’ai rangé la totalité de mon matériel et je suis passée à autre chose.

Je pensais que cette situation était provisoire, et que bientôt l’envie de dessiner reviendrait.

Les années ont passées, et mon envie s’est dissipée avec le temps.

J’ai tenté plusieurs fois de reprendre, je me disais “cette fois c’est la bonne” ! Mais au bout de quelques jours, j’abandonnais à nouveau.

Je me trouvais nulle, mauvaise dessinatrice, sans talent… Bref c’était pas la joie.

Et puis, l’année dernière il s’est passé un truc.

Je ne saurais pas dire quoi précisément, mais j’ai décidé qu’il était temps d’arrêter de m’apitoyer sur mon sort, que soit j’arrêtais d’avoir le doux rêve de bien dessiner sans efforts, soit que je m’y mettais une bonne fois pour toute.

J’ai pris la seconde voie !

Je me suis engagée, auprès de moi-même, à prendre le taureau par les cornes, et à me lancer dans LA technique qui me permettrait de progresser le plus vite.

Et le miracle s’est produit : j’ai progressé ! Et vite en plus. Quand je revois le carnet que j’ai utilisé, je n’en reviens pas à quel point !

Bref, tout ça pour en venir au fait : c’est le plus beau défi que je ne me suis jamais lancé, et le résultat est là pour le confirmer.

De quoi je parle

Bon ok, fini le suspense, je ne parle plus sous forme d’énigmes.

Le grand secret dont je te parle, que j’ai appliqué et qui a plus que fait ses preuves c’est : PRATIQUER.

Pendant un an, j’ai dessiné au moins deux fois par semaine, toutes les semaines.

Si au début ce n’était pas facile, j’ai vite trouvé la motivation en voyant ma progression extrêmement rapide.

Les images étant plus révélatrices, en voilà la preuve :

Oui, ces deux dessins sont bien de moi.

Quelles ont été les étapes

Car oui, il est bien question de cela.

C’est bien joli de se dire “wahou, quelle progression” si tu n’en tires pas les mauvaises et les bonnes choses.

Les mauvaises choses

Je ne vais pas te mentir, ça na pas été tous les jours facile.

Déjà, il a fallu que j’accepte, lors de mes premiers dessins, que mon niveau n’était pas du tout la hauteur de mes attentes (mais alors pas du tout).

J’ai du être confrontée de façon frontale à mes réalisations, sans pouvoir me cacher derrière une excuse.

Autant te dire que ce n’est pas facile d’accepter que tu dessinais mieux quand tu avais douze ans 🙁

Les premiers jours ont passés, mon niveau n’a pas vraiment évolué, et surtout j’avais du mal à me créer des moments pour dessiner.

Et puis, c’est pas toujours facile de s’imposer de dessiner quand tu n’aimes pas ce que tu produis.

Tu as l’impression de perdre ton temps, de gâcher du matériel (ton carnet et tes stylos), donc de l’argent, et pour rien en plus.

Les bonnes choses

Et puis un jour, deux ou trois semaines après avoir commencé, tu réussis un dessin sans trop t’en rendre compte.

Je n’en revenais pas, il était vraiment au-dessus du reste.

Et tu sais quoi, ce “miracle” se reproduit. Tu passes d’un dessin réussi par semaine à deux, puis à trois… Et ce très rapidement.

Tu trouves même une zone de confort que tu essais d’agrandir chaque jour.

Tu finis par avoir le recul nécessaire sur tes dessins pour pouvoir analyser les éléments qui nécessitent plus de travail.

La révélation

Et puis un jour, tu regardes ton carnet de dessin dans son ensemble, de la première à la dernière page réalisée.

Et là, tu as la preuve irréfutable que tu as progressé en seulement quelques semaines.

Ce n’est pas quelqu’un qui te dis “que tu dessines bien”, mais bien toi-même, car tu ne peux le nier.

Quels enseignements en tirer

Toute cette petite histoire pour te dire cela :

On entend souvent des artistes qui ont beaucoup de talent que ce n’est pas inné, que seule la pratique les a menée où ils en sont.

Bien entendu, tu as du mal à les croire car on ne voit jamais les dessins ratés. Du coup tu te dis que c’est de la fausse modestie et qu’ils sont juste très chanceux d’avoir un tel talent.

Je te dis aujourd’hui que tu te trompes : le talent n’est pas inné, c’est la pratique qui le façonne.

Ce que je te montre ici en est la preuve.

Je ne te dis pas que c’est facile. Toutes les personnes les plus talentueuses se sont entraînées dur pour atteindre le sommet. Elles ont accepté leurs défauts et se sont remises en cause.

Et ça a payé, c’est comme cela qu’elles ont atteint un tel niveau de maîtrise.

Par où commencer

Comme je l’ai fait il y a un an, prends un carnet dessin neuf et fais ton premier dessin dès aujourd’hui.

Peu importe le sujet, tu dois juste dessiner.

Puis recommence demain, ou le jour d’après, et fais ça toutes les semaines.

Ne sois pas pas trop dur avec toi, personne n’est né en étant un grand dessinateur.

Si tu n’aimes pas tes dessins, ce n’est pas grave, seul toi les verra.

Note bien la date à chaque fois, c’est mieux pour “calculer” ton évolution.

Et surtout ne lâche rien, c’est comme ça que tu verras une progression !

Moi aussi je m’engage

Bien entendu, tout ce que je viens de te partager s’applique à tous, même aux meilleurs.

Grâce à cette technique, j’ai énormément progressé pour enfin aimer mes dessins.

Mais ça ne veut pas dire pour autant que toutes mes réalisations sont parfaites, j’ai moi aussi encore besoin de progresser.

Je t’annonce donc aujourd’hui, que je me lance dans un défi encore plus ambitieux : dessiner tous les jours pendant un an !

Le but : continuer à progresser. Et surtout, j’aimerais mieux maitriser l’aquarelle. Je vais donc coloriser mes réalisations à l’aquarelle.

Et pour encore plus m’engager, je partagerai tous les jours mes créations sur mon compte Instagram pour que tu puisses constater que je tiens mon engagement.

On se donne donc rendez-vous dans un an pour faire le débrief 😉

Et toi, quel sera le défi que tu te lances ?

Hésites pas à partager l'article
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  • 1
    Partage

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Tu es libre de recevoir ma liste du MATÉRIEL NÉCESSAIRE à la création d'un carnet de voyage